Acteur reconnu dans le paysage immobilier français, le groupe 6ème Sens Immobilier soutient de nombreux projets et associations. Une démarche initiée par son président Nicolas Gagneux, féru de Street Art et sensible à la cause des enfants malades. C’est donc naturellement qu’il a souhaité financer le projet artistique de Kalouf. « Avec le projet de Kalouf au Centre Léon Bérard, l’art et la santé sont réunis », explique-t-il. La fresque, qui réprésente un renard, clin d’œil au Petit Prince de Saint-Exupéry où le renard enseigne à l’enfant la valeur de l’amitié, a pris place sur l’un des murs du Centre Léon Bérard qui compte une unité spécialisée pour les enfants. Membre du collectif Blast et d’un naturel plutôt discret qui contraste avec ses œuvres souvent explosives ou poignantes, Kalouf, a profité de son travail en plein air pour interagir avec les habitants. « Peindre en extérieur me permet d’échanger en direct avec les passants, de créer un lien social que je ne retrouve pas forcément en travaillant dans un atelier. J’aime connaître leur sentiment sur la peinture, ça nous amène parfois à débattre. Une œuvre peut donner du sens à l’espace en réveillant un endroit froid, en mettant de la couleur là où n y en a pas. Une œuvre donne de la vie, de la matière à interpréter, à échanger. Elle amène une dimension culturelle, accessible à tous ».