En raison de la situation sanitaire, l’exposition « Anastylose » des MonkeyBird est prolongée jusqu’au 14 mars 2021. Une chance pour tous ceux qui n’auraient pas pu voir le magnifique travail des artistes réalisé entre les murs de l’Atelier d’Estienne, à Pont-Scorff.

« Nous avons créé une exposition immersive dans un paysage utopique où le temps est en suspens. Nous nous réapproprions les ruines témoignant d’un temps révolu afin de créer un paysage nouveau, où évoluerait une nouvelle civilisation, en quête de cohésion sociale et culturelle. Nous sommes particulièrement inspirés par les paysages en ruines qui représentent ce qui tombe (ruer, tomber, s’écrouler), mais aussi ce qui reste. Fenêtre d’une autre époque dans le présent nostalgique, l’architecture fut longtemps comme le livre de l’humanité, la pierre disant le sens comme plus tard ce seront les livres imprimés qui diffuseront la parole et la pensée ». Le duo d’artistes nous invite ainsi à franchir les portes vers un monde surréaliste à travers un exceptionnel travail pictural au pochoir.

Acheter