Lieu emblématique de Blois, le monumental escalier Denis Papin surplombe la ville, offre une perspective imprenable et égaye régulièrement l’espace urbain par ses grandes décorations originales. Depuis le XIXe siècle, les marches relient la ville haute et la ville basse. Au bout de cent vingt marches, interrompues par quatre paliers, la perspective par beau temps peut s’étendre sur une dizaine de kilomètres, au-delà de Saint-Gervais-la-Forêt. Depuis 2013, les contremarches de l’escalier sont régulièrement habillées de visuels géants faisant échos à l’actualité de Blois. Après La Joconde pour les 500 ans de la Renaissance, c’est au tour d’un héros de la bande dessinée de prendre le relais à partir de novembre. À l’occasion du 36ème festival de la bande dessinée BOUM, c’est Lucky Luke qui va orner l’escalier. Une exposition sera consacrée au personnage de Morris du 22 au 24 novembre.

 

Lucky Luke climbs the stairs in Blois

Blois’ emblematic landmark, the monumental Denis-Papin staircase overlooks the city, offers an unobstructed view and regularly brightens up the urban space with its large and original decorations. Since the 19th century, the steps have connected the upper and lower cities. At the end of the 120 steps, interrupted by four landings, the view in good weather can extend for about ten kilometres, beyond Saint-Gervais-la-Forêt. Since 2013, the risers of the stairs have been regularly dressed with giant visuals that echo the news of Blois. After The Mona Lisa for the 500th anniversary of the Renaissance, it is now the turn of a comic strip hero to take over from November… For the 36th BOUM comic strip festival, Lucky Luke will adorn the stairs. An exhibition will be dedicated to the character of Morris from November 22 to 24.

 

 

Version numérique