Les oeuvres de Madame s’affichent dans les rues pour surprendre le chaland, bousculer son oeil, ses méninges et lui ouvrir des horizons.
Par Anouck Etcheverry

 

Partant soit d’une phrase qu’elle a imaginée, soit d’images surannées repérées dans de vieux ouvrages ou de vieilles revues, Madame commence par découper des illustrations pour créer un objet animé. C’est en s’inspirant de cette création initiale que Madame compose ensuite l’oeuvre graphique affichée sur les murs. La street artiste, qui a fait ses débuts artistiques sur les planches, reste très influencée par le théâtre. Dans ses œuvres, elle met ainsi en scène des personnages et des symboles dans un style exubérant, baroque, suranné, les accompagnant d’aphorismes de son cru qui font mouche, donnant le tout à voir au public de la rue, qu’elle considère comme étant le plus exigeant !

 

Un sens plus multiple

Issue d’une famille d’artistes, Madame développe sa créativité dès l’enfance, aux côtés d’un grand-père scénographe et d’un père dessinateur amateur. Elle se consacre au dessin puis au théâtre, comme auteure et comédienne. Elle commence ses premiers collages, qui lui permettent d’allier son goût pour la création graphique comme pour les arts du spectacle et l’écriture. Son goût pour les matières d’époque (vieilles photos, anciens documents…) s’associe à son amour de la langue. L’artiste aime en effet jouer avec les mots, leur pluralité. Ses créations sont ainsi toujours articulés de la même manière, une image et une punch line qui dialoguent sans pour autant s’illustrer l’un l’autre, d’offrant aux passants une porte ouverte vers un imaginaire décalé et ludique. Pour l’artiste il s’agit de « proposer au spectateur une image à interprétation multiple, une porte ouverte vers un ailleurs ».

 

ACCRO

« Quand je suis en train de coller dans la rue, des gens me demandent : “ c’est pour quoi comme pub ? ”. Alors je réponds que c’est ma production, c’est moi qui vous l’offre, voilà, je l’offre à la rue, que ça vous plaise ou que ça ne vous plaise pas, c’est offert ».

 

Madame se livre

La première monographie de la plasticienne et street-artiste Madame réunit 350 photographies mêlant pièces originales, collages de rue, installations, portraits et photos d’atelier réalisés entre 2009 et 2019, et une interview de l’artiste conduite par la chercheuse Karen Brunel-Lafargue. Divisé en trois grandes parties (Pierre, Feuille et Ciseaux), ce livre qui comprend également un glossaire illustré, nous fait naviguer entre l’atelier de Madame et la rue, comme si l’on cheminait avec elle.

 

Editions h’artpon, 312 pages, 35 €
Illustrations / ©Madame