À la fois studio graphique et galerie d’art, l’Imagerie rend hommage aux pionniers du grafitti hexagonal. Entre 1985 et 2000, la ligne de train reliant la banlieue nord-ouest à la capitale a été un haut lieu de la création, avec des signatures comme FBI, DUC, DKA et autre GAP. La naissance d’un véritable style avec, d’un côté, des graffitis élaborés orientés wildstyle pour lesquels la lisibilité des lettres s’effacent au profits d’enchevétrements plus complexes et en trois dimensions, et de l’autre l’apparition de personnages originaux. L’expostion présente les créations d’artistes qui ont vécu cette période faste, comme Sino, Bears, Gemo ou Seism. L’Imagerie 10 rue du 8 mai 1945 95100 Argenteuil Jusqu’au 28 septembre, du lundi au samedi, de 10h à 13h et de 14h à 19h Entrée libre