Après le succès de ses deux premières expositions personnelles à la Galerie Itinerrance, Seth réinvestit les lieux pour une nouvelle exposition mêlant de multiples supports de création. « Playtime » (le temps du jeu en français) est une ode à la créativité et au jeu dans un monde de plus en plus raisonnable. Au cours de ses nombreux voyages pour peindre des murs, Seth a partout été témoin de l’incroyable résilience des enfants. Que ce soit dans une école en zone de guerre en Ukraine ou d’une favela minée par la guerre des cartels, les enfants s’inventent des mondes imaginaires pour s’échapper. Le jeu, bien qu’apprentissage de la vie, reste souvent le moyen le plus facile pour fuir l’implacable réalité qui les environne.

Vers un nouveau monde…

Pour cette exposition, Seth réinterprète certaines de ses créations peintes aux quatre coins du monde et nous parle de l’enfant qui sommeille en chacun de nous. Comme il aime à le dire, ses peintures sont « des portes qui s’ouvrent sur des mondes imaginaires ». Elles nous invitent à une introspection qui nous fera apercevoir, le temps d’un instant, l’étendue de notre richesse intérieure. On y retrouve les thèmes récurrents de Seth, son amour pour les livres, le jouet comme outil d’évasion ou encore la nostalgie d’un monde qui disparaît. Le vortex reste souvent présent, chacun peut y voir ce qu’il veut : le passage vers une autre dimension, le reflet de l’imaginaire ou encore une représentation des différents degrés de la conscience. Il incarne la richesse d’un univers intérieur qui inonde l’espace, la porte vers un nouveau monde, comme le terrier du lapin d’Alice aux pays des merveilles.

Galerie Itinerrance
24 bis boulevard du Général Jean Simon 75013 Paris
Du 6 février 2020 au 11 avril 2020, du mardi au samedi de 12h à 19h