Un autre regard sur la ville

En cette période compliquée, où nous sommes contraints de rester enfermés, pourquoi ne pas prendre du temps pour réfléchir… notamment à notre rapport à l’environnement urbain et à l’influence de l’art dans celui-ci. Il y a quelques temps, Françoise Nyssen, à l’époque ministre de la Culture, déclarait : « On n’a pas tout essayé en matière d’accès à la culture. Il faut tracer de nouvelles routes, aller au-devant de nos citoyens, faire sortir la culture de ses murs ». Un constat toujours d’actualité.

Incontestablement, l’Art Urbain est un facteur de lien social, de dynamisation territoriale, et surtout une bien agréable manière pour les artistes d’aller au contact d’un public peu familier des musées et des galeries. Ce ne sont pas les pionniers, comme Jef Aérosol, Speedy Graphito ou NED, qui diront le contraire. S’ils se revendiquent, de manière tout à fait légitime, artistes à part entière, c’est bien la rue qui leur a permis de se faire connaître et reconnaître. Et c’est aussi elle qui offre le meilleur terrain d’expression, que l’on veuille partager une émotion esthétique, un message engagé, une réflexion philosophique… C’est dans la ville qu’est né le Street Art et c’est grâce au Street Art que la ville prend une nouvelle dimension culturelle et artistique. En attendant de pouvoir la vivre au hasard des murs – le plus rapidement possible, nous l’espérons –, nous vous proposons de la découvrir au hasard des pages.

Frédéric BENOIT
Directeur de la Rédaction
fb@artsmagazine.fr