D’un côté, un maître soyeux portant haut l’excellence de la tradition lyonnaise et toujours à l’affût de l’innovation. De l’autre, un artiste contemporain brisant codes et carcan du Street Art. En octobre dernier, Jakè a aini débuté une résidence de quinze jours dans les ateliers d’André Claude Canova autour du projet « carrément 100 pareil ». Les deux artistes ont en effet conjugué leurs talents pour transformer la première rétrospective du soyeux lyonnais en un événement inédit et singulier : la réalisation de 100 toiles uniques revêtues de foulards signés par André Claude Canova et customisés par Jakè. « En 43 années d’activité, je n’avais encore jamais organisé de rétrospective. J’aime l’idée que les pièces, créées à l’origine pour de grandes maisons comme Cartier, Dior, Dunhill, Lalique, Chopard…, soient revisitées par Jakè », explique André Claude Canova. Pour l’artiste urbain, le défi était de taille : « faire en sorte que les œuvres soient toutes originales en ajoutant mes propres éléments autour de ces motifs, en débordant… ». Les œuvres doublement signées seront prochainement réunies dans une exposition puis proposées à la vente.