Depuis plus de deux ans, Grand Paris Sud décore les murs de l’agglo aux couleurs du Street Art.
Dans le cadre du Wall Street Art Festival, la communauté d’agglomération s’est adjointe les services
de Gautier Jourdain, galeriste à Paris et spécialiste du Street Art, pour attirer sur le territoire les
plus grands artistes internationaux. Après Évry, Corbeil-Essonnes, Lieusaint et Savigny-le-Temple entre
autres, Moissy-Cramayel a accueilli en septembre dernier, l’artiste brésilien L7M qui a peint le pignon
d’un immeuble de l’avenue avenue Philippe-Bur, un oiseau coloré déployant ses ailes, une bergeronnette.
Au-delà du symbole de liberté que représente cet animal, c’est surtout un retour à l’enfance que l’artiste
affiche en format XXL, se souvenant de sa grand-mère, une indienne d’Amazonie, donnant à manger
aux oiseaux. L7M crée des formes géométriques fortes, audacieuses et frappantes. Il combine des
éléments géométriques et des énigmes colorées et stylisées avec des détails très réalistes. Il capture à la
fois l’élégance et le mouvement gracieux des oiseaux en fusionnant des éléments réalistes et abstraits.
C’est précisément le mélange de la simplicité des couleurs et de la géométrie libre qui réveille certaines
contradictions et même des sentiments inconfortables pour le spectateur. L7M se définit comme un
iconoclaste, amoureux de la nature et auteur de créatures multicolores et irisées : « Tout génère le chaos,
du mélange de perspectives et de sentiments aux matériaux et aux médias utilisés ».

 

Version numérique